Du papier et un peu de chocolat chaud :)

29 juin 2013

Le ciel est partout

Le ciel est partout 

C'est à la mort de la soeur de l'héroïne que débute ce récit, Lennie Walker va devoir continuer à vivre sans Bailey à ses côtés. C'est par son point de vue qu'on assiste à une partie de sa vie et de son histoire, à un moment où elle se remet en question et doit s'adapter à ce bouleversement. Le grand plus de ce roman, c'est qu'il est riche en anecdotes qui rendent les personnages profondément humains tout en étant singuliers, et les souvenirs de l'héroïne touchants. Si on apprécie tous ces petits détails qui construisent l'histoire de la vie de Lennie, on ne trouvera pas le récit long et on remarquera que ce texte renferme une grande touche de vraisemblable, malgré le fait qu'il comporte des éléments peu ordinaires et romanesques. En effet, les protagonistes ont leur propres habitudes (telles que marcher en lisant, préparer un repas surprise), croyances (insectes morts dessous la pyramide d'oncle Big), préférences (Sartre, cinéma norvégien), défauts, 

Posté par Loneli à 21:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]


24 août 2012

Si je reste

Si je reste

si je reste

Auteur : Gayle Forman 

Genre : Roman pour adolescents

Résumé :

      Mia a 17 ans, un petit ami, des parents un peu excentriques mais sympas, un petit frère craquant, et la musique qui occupe le reste de sa vie. Et puis..Et puis vient l'accident de voiture. Désormais seule au monde Mia a sombré dans un profond coma. Où elle découvre deux choses stupéfiantes : d'abord, elle entend tout ce qu'on dit autour de son lit d'hôpital. Ensuite, elle a une journée seulement pour choisir entre vivre et mourir. C'est à elle de décider. Un choix terrible quand on a 17 ans.

   Les circonstances de la vie ont fait que Mia et sa famille ont été victimes de ce terrible accident. Avant, l'existence de la narratrice était tranquille et normale, elle allait au lycée et devait faire certains choix pour son avenir. Tout le long de cette histoire, parsemée de flash-back, nous découvrons les différents éléments qui forgeaient son bonheur, à savoir sa famille, son petit ami Adam, sa meilleure amie Kim et la Musique. C'est un récit doux, quand on a accès aux souvenirs de la jeune fille, mais triste, surtout lorsque survient l'accident. On ressent donc certaines émotions, pourtant sans que cela soit intense et laisse une marque profonde dans notre esprit. Si je reste est un roman sympathique, avec pour grand thème la vie.

NB : Ce roman a été adapté au cinéma en 2014, avec Chloë Grace Moretz dans le rôle de Mia. 

Posté par Loneli à 13:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Le Pacte de Minuit, Tome 1

Le Pacte de Minuit, Tome 1

pacte minuit

 

Auteur : David Whitley

Genre Roman jeunesse

Résumé :     

     Ce roman est le premier tome d'une trilogie, il raconte l'histoire de deux personnages, Mark et Lily, qui vivent dans la cité d'Agora où tout se vend et s'achète, même les émotions. La société dans laquelle ils vivent est profondément inégalitaire, et ceux qui réussissent se montrent en général sans scrupules et compassion. Jusqu’à leur douzième anniversaire, les enfants sont la propriété de leurs parents et peuvent être vendus. Mark se retrouve ainsi  serviteur dans l’antique tour du comte Stelli, un éminent astrologue. Il y rencontre Lily, servante elle aussi, qui doit échanger son travail pour survivre. Alors qu’ils ne peuvent espérer qu’une existence misérable, destinée à la servitude, le hasard va mener l’un sur le chemin d’une gloire qui pourrait bien être éphémère tandis que l’autre se lance dans un projet pour bouleverser le système. Si leur chemin semble se séparer, ils sont loin d’imaginer que dès leur rencontre, leur destin est lié par un pacte dont ils ignorent l’existence.

   Le pacte de Minuit, c'est une peinture d'Agora avec ses diverses nuances. D'un côté les rues sombres et la pauvreté du district Poisson, la tour mystérieuse et presque déserte d'astronomie, de l'autre le faste et le monde présent aux fêtes mondaines, la lumière traversant les plus hautes fenêtres de la tour. Cela crée sans aucun doute, avec l'écriture fluide de l'auteur, une atmosphère intéressante et prenante. Oui, le récit est construit à partir de nombreuses antithèses, pourtant la plus classique, celle du bien et du mal, est à nuancer. Mark représente plus les faiblesses de l'Homme, tandis que Lily incarne ses grandes qualités, mais on ne peut pas affirmer qu'un personnage est le "bien", et l'autre le "mal", ils sont juste deux facettes de l'Humanité. Le récit, rempli de péripéties, a une dimension onirique mais pousse aussi à l'excès notre système capitaliste. En effet, l'univers décrit par Whitley est assez dystopique, où chaque élément doit avoir une valeur utilitaire et productive. L'auteur arrive à bien faire comprendre les observations et les pensées des personnages, leur façon de raisonner, alors je ne peux que conseiller d'entrer dans cette histoire et de se laisser porter par le récit.

Posté par Loneli à 13:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Les 12 Royaumes

Les 12 Royaumes 

Auteur Fuyumi Ono

Genre Fantasy japonaise 

Résumé de l’épisode 1, la mer de l’ombre tome 1 :

 

1

 

      Yôko est une élève japonaise sans histoire. Gentille, sérieuse, travailleuse, elle est déléguée de classe et s'entend bien avec tout le monde. Ses seuls soucis : des rêves qui reviennent chaque nuit de manière persistante, l'empêchant de se reposer ; et des cheveux rouges que tout le monde prend pour une teinture. sa vie bascule le jour où, en plein après-midi, un inconnu d'étrange allure vient la chercher au lycée. Avant même d'avoir compris ce qui lui arrivait, Yôko se retrouve embarquée dans une course-poursuite infernale, où des monstres l'attaquent sans relâche tandis que son ravisseur la somme de combattre avec une épée...

Et bientôt, Yôko se retrouve dans un monde inconnu. Seule, abandonnée à elle-même, elle se met à errer sans but, sans savoir à qui se fier, tandis que les attaques des yôma se poursuivent encore et encore...

Résumé de l’épisode 1, la mer de l’ombre tome 2

 

1

      Yôko, retrouvée mourante par un être étrange, mi-humain, mi-animal, pourrait bien avoir enfin trouvé une aide sincère et désintéressée ; mais comment accorder encore sa confiance après avoir été trahie si souvent ? Diverses informations nous sont enfin accordées au sujet de ce monde et de son fonctionnement, aussi bien politique que biologique, mais toujours mystérieux. Yôko se découvre enfin un objectif, et poursuit implacablement sa transformation mentale, portée par l'espoir de rentrer chez elle pour y recommencer une nouvelle vie dépourvue des superficialités d'autrefois. Peu à peu, son identité et son destin se précisent...

Résumé de l’épisode 2, le rivage du labyrinthe tome 1

 

deux,un

      Le rivage du labyrinthe nous conte l'histoire de Taiki, le kirin du royaume de Tai. A peine son œuf est-il apparu sur l'arbre qu'il est emporté dans l'autre monde par un shoku d'une grande violence. Il ne doit réapparaître que dix ans plus tard, sous la forme d'un enfant timide et gentil ; hélas, il a passé tant de temps loin des siens, qu'il ignore bien des choses sur sa nature de kirin. Il ne sait pas se transformer, n'arrive pas à soumettre de shirei, et ne comprend guère la mission qu'il est censé accomplir : désigner le futur roi du royaume de Tai, duquel dépendra l'avenir du pays...

Résumé de l’épisode 2, le rivage du labyrinthe tome 2

 

deux-deux

 

     Le solstice d'été est arrivé, le moment d'examiner les candidats au titre de roi du royaume de Tai est venu. Taiki, encore incertain, tente désespérément de repérer la Révélation Céleste dont Keiki lui a parlé, mais en vain : le Ciel reste muet... Taiki se lie d'amitié avec Risai et Gyôso, deux humains venus tenter leur chance, et passe de plus en plus de temps avec eux. Pourtant, rien à faire : il ne parvient pas à reconnaître le roi qu'il doit servir. Pour ne rien arranger, il ne sait toujours pas se transformer, ni ne possède le moindre shirei. Taiki doute, hésite, et se tourmente de plus en plus...

Résumé de l’épisode 3, La majesté des mers

 

trois

    Suite à une longue période de troubles, le royaume de En retrouve enfin un semblant d'équilibre grâce à la présence de son nouveau roi, Shôryu. Mais ce roi est un roi bien inconstant, frivole et imprévisible  Non seulement il n'assiste jamais au conseil du matin, mais ses décisions sont incompréhensibles et il lui arrive également de disparaître de longues heures sans prévenir personne, donnant des sueurs froides à ses conseillers...
Tout le monde se plaint : comment le royaume de En pourrait-il se relever avec un roi pareil ? Même son kirin, Kurota, n'a pas confiance en lui ! C'est à cause de toutes ces inquiétudes que la province de Gen décide de se rebeller contre ce souverain selon toutes apparences inapte à régner. Et le fils du gouverneur de Gen, Atsuyu, ose l'impensable pour parvenir à ses fins : il kidnappe le kirin dont dépend la vie du roi !

Résumé de l’épisode 4, les vents de l’infini tome 1

 

quatre,un

 

    Yôko est devenue la nouvelle reine Kei, mais doit maintenant faire face à sa totale ignorance du monde où elle vit désormais. Peu sûre d'elle, désireuse de plaire à chacun, et déchirée par son incapacité à gouverner, elle finit par décider de prendre les choses en main et quitte son palais pour apprendre à connaître son propre pays... Mais le couronnement de Yôko ne bouleverse pas seulement son destin.

   Au royaume de Sai, Suzu, une kaikyaku devenu servante dans le monde des 12 Royaumes, ne rêve que d'échapper à son destin pour retourner un jour en Hôrai, bien qu'elle sache cela impossible. Lorsqu'elle apprend que la nouvelle reine Kei est elle aussi une kaikyaku, naît en elle l'ardent désir de la rencontrer pour partager les souffrances qu'elle imagine avoir en commun avec elle.

   Shôkei, quant à elle, est la princesse déchue du royaume de Hô ; suite à l'exécution de ses parents lors d'une révolte, la jeune fille a perdu son rang et partage désormais la misère du peuple, mais se montre incapable de l'accepter... Quand elle entend parler de la nouvelle reine Kei, une jeune fille d'à peu près son âge, le ressentiment la consume. Et si elle rencontrait cette inconnue ayant acquis ses anciens privilèges, parviendrait-elle à se venger ? Toutes deux, au fil du voyage, découvrent à quel point leur vision du monde est étriquée ; il leur faudra apprendre à évoluer et se remettre en question, pour espérer sortir un jour de leur malheur...

Résumé de l’épisode 4, les vents de l’infini tome 2

 

quatre, deux

    Au royaume de Kei, Yôko, Suzu et Shôkei se rencontrent et découvrent un territoire ravagé par la misère ; dans certaines provinces, la population est réellement opprimée par un régime de terreur qui l'affame et la décime... L'une après l'autre, les trois jeunes filles entrent en contact avec la résistance. Yôko va-t-elle enfin réussir à démêler l'écheveau des intrigues de la cour, et à libérer son peuple ?

Résumé de l’épisode 5, les ailes du destin

 

cinq

   Shushô n'a que douze ans, mais a déjà une seule ambition : devenir reine du royaume de Kvô et ramener la paix sur le pays dévasté par les yôma. Elle ne comprend pas pourquoi le kirin du pays n’a pas encore trouvé son roi ou sa reine.  Accompagnée par Gankyû, un chasseur de monstres, elle se met en route vers le mont Hô. Là-bas, elle se présentera au kirin, seul capable de la reconnaître comme souveraine. Mais bien des épreuves l'attendent avant cette rencontre avec son destin...

Résumé de l’épisode 6, les rives du crépuscule tome 1

 

six,un

   Taiki, le kirin du royaume de Tai, est en fuite. Son roi a été chassé du trône par un usurpateur. C'est le chaos ! Yôko, la reine du royaume voisin, ne demande qu'à lancer son armée contre le tyran. Mais, selon une loi céleste, engager ses troupes sur une terre étrangère est un crime.

Résumé de l’épisode 6, les rives du crépuscule tome 2

 

six,deux

   Malgré l'interdiction céleste, la reine Yôko ne renonce pas. Elle doit venir en aide au royaume de Tai, passé sous la coupe d'un usurpateur. Elle doit surtout retrouver Taiki, le kirin. Sans lui, la paix dans le royaume de Tai est impossible. Un kirin qui a dû fuir, et qui a perdu la mémoire. Il ne sait plus ni où il est, ni qui il est...

Résumé de l’épisode 7, le royaume de l’idéal

 

sept

        Le royaume de l'idéal regroupe cinq histoires indépendantes. Elles se déroulent dans des royaumes différents et apportent un éclairage nouveau et parfois étonnant à la série. Fleur d'hiver met en scène Taiki, le kirin du royaume de Tai. À la faveur de la Lune : Gekkei, qui a renversé le tyran du royaume de Hô au début du Vent de l'infini, découvre qu'il y a deux façons d'envisager la politique : le pouvoir officiel assumé, qui serait la voie " solaire ", et l'action modeste, peu visible, la voie " lunaire "...Correspondance : échange de lettres entre Yôko et son ami Rakushun, parti faire des études au royaume de En. Pays de rêve : Shishô, roi de Sai, n'arrive pas, malgré ses efforts, à rendre son peuple heureux. Pour savoir comment mieux gouverner, il a recours au trésor sacré de son pays, le Kashokada, une branche de jade qui est censée faire voir en rêve le royaume de l'Idéal. Retour au pays : le prince de Sô est angoissé par l'idée que sa dynastie est appelée à disparaître...

L'être de l'autre monde

 

huit

   l'être de l'autre monde se déroule dans notre monde. Il décrit en fait le second "exil" de Taiki, le kirin du royaume de Tai, né dans notre monde et qui y retourne après avoir été ramené une seconde fois sur Terre.

  J’ai trouvé les couvertures et les illustrations très belles et le format petit des livres très pratique. L’auteur a mis en place un monde très travaillé dans lequel on découvre un peu plus à chaque tome des éléments sur son fonctionnement.  Ce monde est original, et au début il faut s’habituer aux noms, surnoms des monstres et à d’autres mots inconnus de notre langue française mais on s’y fait.

 Pour le premier épisode, l’aventure de Yôko a un côté répétitif mais un intérêt psychologique, on éprouve certaines émotions à travers l’héroïne et son histoire.  Cet univers est peu manichééen, les personnages ont des défauts mais s’en rende compte et changent. Ce qui est dommage, c'est que les problèmes du royaume Tai dans l’épisode 7 restent en suspens. 

Le premier livre de cette série que j’ai lu a été les vents de l’infini, tome 1, dès que je l’ai fini j’ai eu envie d’acheter la suite et les tomes précédents. Je dirais que je ne me suis pas ennuyée dans ma lecture, surtout pour la mer de l’ombre, Sa majesté des mers, les vents de l’infini et les ailes du destin. Les épisodes les rivages du labyrinthe et les rives du crépuscule ont été ceux que j’ai le moins aimé.

J’ai aimé découvrir ce monde plein de richesses et si différent de ceux que je connaissais. Mes personnages préférés sont Rokuta, Shôkei et Yôko. 

Plus : La série existe en animé, avec 45 épisodes.

Posté par Loneli à 12:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Strom, tome 1 : le collectionneur

Strom 

Tome 1 : le collectionneur

strom

 

Auteur : Emmanuelle et Benoît de Saint Chamas

Genre Roman fantastique jeunesse 

Résumé :

    Dans les sous-sols du Louvre, une société occulte œuvre pour protéger l’humanité : la confrérie des Chevaliers de l’Insolite. Elle préserve le secret de l’existence de mondes insoupçonnés, invisibles au commun des mortels. 
Aujourd’hui, l’organisation recrute la prochaine génération de chevaliers.
Raphaël et Raphaëlle sont de ceux-là.
Maîtrise des sciences paranormales, télépathie, lévitation, les jumeaux développent, en parallèle de leur vie de collégiens ordinaires, les capacités inexplorées de leur esprit.
Désormais initiés aux pouvoirs du Strom, ils se lancent bientôt à la recherche d’un objet précieux, dérobé à la confrérie par un mystérieux collectionneur…

    Tout d’abord, les phrases sont simples et bien construites. Les lecteurs s’identifient facilement aux personnages qui, au départ, mènent une vie ordinaire. D’ailleurs, ce roman est moderne et très actualisé, le langage familier, les nombreuses expressions (que je ne connaissais pas toutes) et les comparaisons rendent le ton du récit amusant, vivant et proche des lecteurs.

    Les auteurs ont réussi à bien expliquer le but de la confrérie des Chevaliers de l'Insolite, ses particularités, ses cours, ses locaux, ses activités, ses secrets, ses gadgets, de façon à éveiller notre intérêt et donner envie d’en savoir plus sur cet univers.  Ils n’ont pas tout inventé, mais ont inséré habilement des techniques surnaturelles connues (lévitation, télékinésie, télépathie, hypnose...), des créatures fantastiques célèbres (Yéti, ondines, nymphéas) et des mythes et légendes fascinants (Faust, triangles des bermudes, OVNI) dans le récit  l’ensemble est réussi. Les origines de tous les petits phénomènes qui restent de nos jours mystérieux sont adroitement expliqués, parfois  par la création d’animaux originaux tels que les murms, les craquelins et les komolks. On trouve aussi des inspirations venant d’écrits religieux car dans cet univers insolite l’au-delà, l’âme, les anges, Satan et les démons existent. En outre certains faits imaginés sont déroutants et sont une preuve d’originalité, en usant de procédés tels que l'anachronisme ou la réécriture. D’autre part, il y a énormément de passages amusants et d’humour. Cela se remarque dans les dialogues entre les personnages et leurs relations (Raphaël et Sparadrap) les tours de magie et les énigmes, avec certaines anecdotes.  Les héros, sans avoir une psychologie super-développée, évoluent au fil des pages, surtout Raphaël. Ensuite, les lieux sont  sont diversifiés. L’histoire se déroule effectivement à Paris, en Egypte dans la vallée des roi, dans la Forêt Noire en Allemagne, dans un monastère, dans la grotte Lascaux etc.. De plus, il y a beaucoup d’intrigues et de mystères. Strom T.1 contient beaucoup de péripéties et a un intérêt documentaire. En effet on apprend que le Louvre a été construit sur un ancien château fort et quels sont les différents éléments qui caractérisent un tombeau royal en Egypte. Enfin, plusieurs thèmes sont abordés : la violence à l’école, l’Amitié, la Vie, la Mort, l’Immortalité, l’Humanité, la connaissance, le droit à une nouvelle chance lorsqu’on regrette ses actes etc... Certains sont des messages philosophiques illustrés par des citations telles que

« ils ne doivent pas penser à ce que la vie aurait dû être. »

« la vie ressemble à l’ascension d’une montagne. Plus on monte, plus on est fatigué ; mais de temps en temps, le regard s’élève et on découvre de nouveaux horizons insoupçonnés. »

« Plus on connaît, plus on prend conscience de son ignorance »

« Les larmes (...) sont au contraire ce qui fait qu’une personne est humaine. D’ailleurs les animaux ne pleurent pas. »

et par l’intermédiaire de Faust : «  Lorsqu’on peut tout avoir, tout devient fade et terne. Quand on est trop riche, plus rien a de valeur. Quand on est immortel la vie n’a plus de saveur »

    Ce roman présente donc une morale et met en valeur certaines qualités, qu'on assimile en grandissant.

Posté par Loneli à 12:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Rouge de sang

Rouge de sang

 

rouge sang

 

 

Auteur Alice Alénin

Genre Roman historique jeunesse 

Résumé :

  1888. Issue de la haute bourgeoisie parisienne, Aurore Brisson, dix-sept ans, a tout pour être heureuse. Pourtant la mort de ses parents, survenue peu après sa naissance, ne cesse de la tourmenter. Elevée par son oncle et sa tante, la jeune fille ignore tout de ses origines jusqu’au jour où elle soupçonne sa famille de lui cacher la vérité au sujet de ses parents. Elle est prête à tout pour le découvrir, même à demander de l’aide à Louise Michel

 

[en cours]

Posté par Loneli à 11:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Matilda Bones

Matilda Bones

 

matilda

 

Auteur : Karen Cushman

 

Genre Roman historique jeunesse

Résumé :

    Pendant quatorze ans, la vie de Matilda a été peuplée de livres, de prières en latin, des saints du paradis et des certitudes du Père Leufredus son protecteur, sur le Bien et le Mal. Et la voilà contrainte de quitter le douillet manoir où elle étudiait pour débarquer dans la ruelle du Sang et de l'Os, où le petit peuple de l'Angleterre médiévale vient se faire saigner, herboriser et rafistoler. Peg la Rousse, la rebouteuse, cherche une assistante. Matilda pense qu'elle se retrouve en enfer. Elle commence par regretter sa vie solitaire et sereine et à maudire les personnages hauts en couleur qui chamboulent sa nouvelle existence à coups de mots crus et de pratiques barbares. Et puis, de conversation en rencontre, de soin en apprentissage, elle découvre que les humains, avec leurs failles, ne sont pas moins dignes d'amour que les saints du paradis. Au contraire.

    Matilda Bones est un roman jeunesse historique, dans lequel l’histoire se situe à la fin du Moyen Age en Angleterre, époque où la religion avait beaucoup d’influence. L’héroïne est une jeune orpheline de quatorze ans qui se nomme Matilda, elle a toujours vécu au manoir de Lord Randall, pourtant sa vie change quand le père Leufredus part à Londres et lorsqu’elle est envoyée dans la ruelle du Sang et de l’Os pour devenir l’assistante de Peg la Rebouteuse. Cette nouvelle existence et ses futures rencontres avec des personnages attachants  l’amèneront progressivement à changer son attitude et ses réflexions. Mais penser autrement que les valeurs religieuses que lui a inculquées le père Leufredus prend du temps, et si la bêtise de Matilda nous agace à force même si elle s’atténue lentement, elle nous fait bien prendre conscience à quel point les mœurs d’autrefois étaient différents sur le plan religieux et médical.  Ce récit est raconté sur un ton humoristique mais nous fait réfléchir sur l’intérêt des relations humaines et sur certaines notions comme le « savoir », qui peuvent se voir sous différentes formes : le « savoir » intellectuel  et le « savoir » de par nos expériences. En effet,  Matilda apprendra que le « savoir » n’est pas seulement ce qu’elle a appris avec le père Leufredus, c’est-à-dire le latin et toute l'histoire de la vie des Saints.  En définitive, ce roman jeunesse est sympathique mais aussi didactique, et mérite d’être lu.

 

Posté par Loneli à 11:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]

La ballerine et les barricades

La Ballerine et les barricades

 

ballerine

 

 

Auteur Kathryn Lasky

 

Genre Roman historique jeunesse 

Résumé :

      L’histoire se passe en 1870, à Paris. Petit rat de l’Opéra de Paris, Sylvie n’a qu’un rêve : devenir une grande ballerine. Mais lorsque la guerre éclate, la capitale est encerclée et l’Opéra doit fermer. La jeune fille découvre alors le monde réel, si différent de celui de la scène. Bouleversée, elle décide, à l’insu de sa mère, de venir en aide aux assiégés... sans renoncer à sa passion. Deviendra t’elle un jour une étoile digne d’un tableau de monsieur Degas ?

     Voici un roman historique dans lequel l'auteur fait revivre à travers une jeune danseuse le quotidien des parisiens pendant la guerre franco prussienne, et sous la Commune. Ce livre permet de parler de ces évènements de manière assez précise et échappe aux clichés en raison de son originalité.  En effet l’auteur mêle la beauté des ballets, la danse, les rêves et la guerre qui forment un ensemble saisissant. D’autre part cette sombre période n'a inspiré que peu d'écrivains pour la jeunesse. Le lecteur accompagne Sylvie dans sa vie de tous les jours et dans ses rêves de ballerine ; on s’attache aisément à la jeune fille et aux personnages intéressants qui évoluent autour d’elle dans un décor solidement planté, riche en détails qui donnent une véritable épaisseur à l’histoire sans pour autant la rendre complexe. Le style est fluide, facile à lire, et on sent que l’auteur a fait des recherches approfondies.  On en apprend non seulement sur la situation a Paris à cette époque mais aussi sur la vie des danseuses de l’Opéra de Paris. En outre les prénoms des personnages, en vogue à l’époque, peuvent paraître démodés de nos jours (Léontine, Chantal, Sylvie, Yvette). Cet ouvrage m’a également fait réfléchir sur certains sujets ; les enfants qui ne réalisent pas leur propres rêve mais celui de leurs parents, l’opposition entre le monde réel et celui du spectacle... Un roman bien dosé, ni trop long ni trop court,  que je conseille de lire. 

Posté par Loneli à 11:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Caïus et le Gladiateur

Caïus et le Gladiateur

 

caius2

 

 

Auteur :Henry Winterfeld

Genre :Roman historique jeunesse (avec du policier dedans)

Résumé :

Les élèves ont décidé d’offrir un esclave à leur maître Xantippe pour son cinquantième anniversaire. Leur maître, mécontent, n’a pas voulu de cet esclave. Par conséquent les enfants ont décidé de rapporter l’esclave et de se faire rembourser par son vendeur. Ils vont se trouver impliqués dans une affaire d’état, où ils devront empêcher l’assassinat d’un illustre sénateur qui pourrait bien être un des pères de ces garçons.

    Ceux qui aiment les romans historiques (comme moi) ne seront pas déçus, l’ambiance de la Rome Antique est au rendez-vous avec les noms (des monuments et lieux, des personnages) et  les expressions qui nous le rappelle. J’ai trouvé l’histoire cohérente, en relation avec l’époque, et les faits racontés se suivent bien et logiquement. D’ailleurs, les personnages sont très sympathiques et nous font partager de bons  moments, avec une touche d’humour. Les dialogues sont agréables à lire, la bêtise de certains nous fait sourire. En effet j’ai beaucoup apprécié la petite bande qui enquête, avec leur maître et l’esclave pour les aider. De plus ils n’ont pas tous le même caractère. J’ajouterai que l’auteur aurait pu approfondir un peu plus les personnages, du moins leur histoire et leur psychologie ; la personnalité d’Antoine  (il est plein d’imagination ,il  parle souvent du surnaturel) est bien trouvée toutefois je suis incapable de différencier Jules et Publius.  Une fois une énigme résolue, une autre arrive ! Le suspense dure jusqu’au bout, l’intrigue est vraiment bien menée et ficelée. Un très bon livre jeunesse, simple à lire avec néanmoins des mystères à élucider, j’ai passé un super moment à le lire ! 

En Plus : On retrouve dans l'Affaire Caïus, livre du même auteur, les personnages et le contexte de ce roman. 

Posté par Loneli à 11:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :